Portraits romains

Par Marie-Claude Favelle, journaliste

Ces portraits, issus d’une mémoire objectivement archéologique, entièrement revisités par l’imaginaire de Roger Karoubi, nous racontent une histoire bien au delà des représentations classiques, celle d’un passé que chacun peut réinterpréter à sa guise. Pour l’heure, ces yeux clos me paraissent indéniablement vivants, ces sourires contenus voudraient me communiquer quelque chose, la grâce de ces traits légèrement flous m’émeut.