Portraits romains : présence/absence ?


C’est en visitant une exposition sur la statuaire romaine que je fus à la fois frappé et intrigué par la dimension psychologique qui émanait de ces bustes.
Ces dignitaires ont disparu depuis longtemps mais leurs sculptures les ont rendu pérennes.
Fasciné et ému, j’ai exploré cette problématique de la présence/absence, de la réalité et du fantasme.
Ainsi cette surprise, cette attraction vont constituer l’essence de ma démarche. J’ai tenté, à travers un geste pictural réalisé intentionnellement en noir et blanc ou en bichromie, de faire revivre ces personnages, de les extraire de leur effacement.
J’ai choisi  aussi d’effectuer un travail sériel où les figures représentées forment un ensemble affirmant leur identité. Ce lien ténu qui les relie renforce mon propos et contribue à insuffler une vie nouvelle à ce passé qui demeure pour une part énigmatique.
Je rends ici hommage à cette société antique disparue, mais dont l’esthétique continue de traverser le temps.

Roger Karoubi